VOUS POUVEZ MAINTENANT LIRE LE TEXTE AMPLIFIER L’INVISIBLE : DU SERVICE-PERFORMANCE COMME DÉTOURNEMENT ARTISTIQUE SUR LE BLOGUE ARTICLES D’ARTEXTE!

||||||||

La Fatigue culturelle est un projet d’entreprise fictive de détournement artistique. Par différentes tactiques, elle propose d’approfondir certaines formes de conditions sociales, politiques et culturelles que vivent l’ensemble des travailleurs.ses culturels.les. L’appropriation du logo de la Fabrique culturelle vise à interroger, de manière critique, les rouages de la vocation culturelle. L’entreprise a pour tâche de cibler les répercussions de la précarité culturelle sur les diverses et multiples parties qui composent le champ artistique. Son programme est donc tout autant politique qu’artistique.